Skip to main content

La deuxième convention en ligne du Rotary met l'accent sur les progrès accomplis dans la lutte contre la polio et le COVID-19

Texte :

Des milliers de personnes ont vécu des moments d’amitié et de détente durant la deuxième convention en ligne du Rotary International. La manifestation organisée du 12 au 16 juin s’est déroulée en ligne après que la pandémie de COVID-19 ait forcé l’annulation de sa tenue à Taipei. 

Environ 10 000 personnes se sont inscrites pour suivre un programme complet comprenant un vingtaine de conférenciers, des ateliers instructifs, une Maison de l’amitié interactive ainsi qu’une grande variété d’activités et de divertissements. 

Durant la séance d’ouverture, le président du Rotary International Holger Knaack a reconnu avoir été inquiet quant au succès de sa présidence, puisqu'il ne pouvait pas visiter les clubs et les actions, et apporter des encouragements et un soutien en raison de l’impossibilité de voyager. « Mais ce qui pouvait être un problème s’est révélé être un avantage, a-t-il expliqué. En visitant des clubs en ligne, j’ai pu être partout, chaque jour. »

Holger Knaack a évoqué la satisfaction de pouvoir visiter des clubs et des districts du monde entier en une seule journée. « Dans un environnement virtuel, chaque semaine, j’ai pu me rendre dans une douzaine de Rotary clubs et participer à leurs actions. Cela a été passionnant et enrichissant. Et j’ai été fier d’être témoin du travail que vous avez accompli en ces temps difficiles », a-t-il ajouté. 

« La pandémie continue de faire des ravages et, pour trop d’entre nous, de nous priver d’êtres qui nous étaient chers, a-t-il déclaré. Nous devons continuer d’honorer ceux qui nous ont quittés et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour mettre un terme à ce fléau aussi rapidement que possible. » 

En dépit des problèmes rencontrés pendant l’année écoulée, Holger Knaack a également souligné les succès obtenus tels que l’annonce historique de l’éradication du poliovirus sauvage dans la Région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé. Il a encouragé le Rotary à tirer parti de ces bonnes nouvelles en restant concentrés sur notre engagement à éradiquer la polio dans le monde entier. Au début du mois de mai de cette année, a-t-il précisé, seuls deux cas de poliovirus sauvage ont été signalés dans le monde. Le poliovirus sauvage ne circule encore que dans deux pays : l'Afghanistan et le Pakistan. 

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a dans son message vidéo salué la détermination du Rotary à maintenir son attention sur la polio. « Lorsque le COVID-19 a frappé, vous n’avez pas abandonné votre vision d’un monde sans polio, a-t-il affirmé. Vous avez même redoublé d’efforts. » 

Dans un environnement virtuel, chaque semaine, j’ai pu me rendre dans une douzaine de Rotary clubs et participer à leurs actions. Cela a été passionnant et enrichissant.


« La pandémie a mis en évidence que les communautés non préparées et mal desservies, où qu'elles se trouvent, constituent une menace pour la santé partout dans le monde. Les Rotariens le savent, a ajouté le Dr Tedros. Et je veux que vous sachiez que votre investissement dans la santé publique incitera les générations futures à incarner votre devise "Servir d'abord". »

Seth Berkley, PDG de Gavi, l’alliance pour le vaccin, a fourni des information sur les vaccins contre le COVID-19 et souligné l’importance de reprendre les vaccinations routine qui ont été interrompues par la pandémie. 

Seth Berkley a déclaré que 14 vaccins contre le COVID-19 avaient été approuvés dans le monde et que plus de 1,4 milliard de personnes avaient été vaccinées au cours du « plus vaste et plus complexe déploiement de l’histoire ». Gavi co-dirige COVAX, une initiative mondiale destinée à établir un accès équitable aux vaccins anti-COVID-19. D’ici le début de l’an prochain, selon Seth Berkley, plus de 1,8 milliard de doses de vaccin devraient être disponibles aux populations des 92 pays les plus pauvres qui, autrement, auraient peu ou aucun accès à ces vaccins. 

Mais les vaccins ne sont pas tout.

« Maintenant que les vaccins contre le COVID-19 sont de plus en plus disponibles, il devient critique de protéger les gains obtenus grâce à la vaccination, a déclaré Seth Berkley. Cela afin de se remettre des difficultés causées par le COVID-19 et de réaliser encore plus de choses en ne laissant personne de côté. » 

Il a ajouté que « le Rotary International, en tant que précieux partenaire de Gavi, aura un rôle crucial à jouer ».

Les autres invités et intervenants à la convention ont compris : 

  • Bruce Aylward, conseiller principal auprès du directeur général de l’OMS 
  • Eliud Kipchoge, recordman du monde du marathon et médaillé d’or aux Jeux olympiques
  • Vanessa Nakate, militante et fondatrice du Rise Up Movement 
  • Anna Rosling Rönnlund, vice-présidente de la Fondation Gapminder 
  • Sanj Srikanthan, PDG de ShelterBox 

Les séances plénières ont été animées par Mark Wright, présentateur de télévision et membre du Rotary. 

Les spectacles ont inclus The Filharmonic, un groupe de chanteurs a cappella ayant figuré dans le film Pitch Perfect 2 ; Hiplet Ballerinas, une troupe de danse associant hip-hop et danse classique ; Idris Goodwin, poète ; et DDC Breakdance, un groupe de danseurs allemands. 

Les activités virtuelles ont compté des cours de cuisine, des quiz, un photomaton, une soirée dansante et une marche de 5 km pour recueillir des fonds en faveur de la lutte contre la polio. 

Voir les vidéos et photos de la convention


Discours et rapports 

Discours d’ouverture et de clôture du président du Rotary Holger Knaack

Discours du président élu du Rotary Shekhar Methta (PDF)

Discours de la présidente nommée du Rotary Jennifer Jones (PDF)

Discours du président de la Fondation Rotary K.R. Ravindran (PDF)

Discours du secrétaire général John Hewko (PDF)

Rapport à la convention du secrétaire général

Rapport à la convention du trésorier du Rotary (PDF)

La deuxième convention en ligne du Rotary met l'accent sur les progrès accomplis dans la lutte contre la polio et les avancées vers la fin du COVID-19